Fédération des Associations Réflexion-Action, Prison et Justice

Envoi de colis aux personnes détenues : des adaptations au contexte sanitaire

Comme chaque année, les personnes détenus ont la possibilité de recevoir des colis à l’occasion des fêtes de fin d’année. En raison de la situation sanitaires, des adaptations ont été apportées notamment sur la durée de la période d’envoi. Ainsi, au lieu des 5 semaines habituelles, la remise des colis et l’envoi des subsides pourront avoir lieu du lundi 7 décembre 2020 au dimanche 31 janvier 2021 inclus .

Les principales adaptations

  • la participation des partenaires associatifs ou des aumôneries a été restreinte puisqu’aucun colis ne pourra être confectionné sur le domaine pénitentiaire. Les structures partenaires devront donc préparer les colis en amont de leur arrivée à l’établissement en fonction des modalités convenues avec le chef d’établissement pour leur dépôt. Aucun intervenant extérieur ne sera par ailleurs autorisé à remettre des colis directement aux personnes détenues ;
  • la remise du colis sera organisée en un seul paquet d’une contenance maximale de 5kg, remis par un partenaire extérieur ou dans le cadre d’un parloir famille ;
  • la durée de stockage du colis sera de 24h à titre de précaution sanitaire avant remise à la personne détenue ;
  • les moments récréatifs habituellement mis en place dans certains établissements pénitentiaires, comme les rencontres enfants parents, sont impérativement suspendus.

Ces informations ont été transmises par la Directions de l’administration pénitentiaire à l’ensemble des partenaires associatifs.

Vous trouverez ci-dessous en téléchargement, plusieurs documents relatifs à ces mesures.

Documents à télécharger

  Note - dispositifs de fin d’année 2020   Dispositifs de fin d’annee - familles   Dispositifs de fin d’annee - personnes détenues   Affiche - colis 2020

Le projet RESCALED


En savoir plus

Agenda de la Fédération


Welcome in my backyard [en ligne]

Le 20 avril
Le 20 avril à 16h, rejoignez la discussion autour du syndrome Not In My Backyard (pas dans ma cour). Isabelle Leroux, enseignante et chercheuse en économie (Université d’Angers), et Anke Siegers, psychologue organisationnelle et médiatrice des conflits, nous expliqueront quelles sont les résistances (...)
Consulter l'agenda

Actualités récentes


Welcome in my backyard [en ligne]


Informations de la DAP